Connaissez-vous le centre international des voyageurs ? 

De mémoire j’avais oublié cette institution depuis mon voyage en Afrique quand j’ai eu mes 15 ans. Ce n’est pas tous les jours que l’on se pointe pour un vaccin. J’ai connu le centre international des voyageurs pour un séjour de 3 mois au Cameroun pour y voir mon Père. C’est à ce moment que j’ai été vacciné pour l’hépatite B, la fièvre jaune, la typhoïde. Selon mon carnet de santé que j’ai relu, mes parents en ont profité pour mon rappel DTP polio obligatoire. A cette époque, nous avions le choix sur les adjuvants, et les miens avaient du « phosphate de calcium ». Le Phosphate de calcium n’est pas néfaste pour notre organisme puisque nos os en sont composés. Comment j’ai su cela ? Tout simplement en me référent à mon médecin de ce jour.

20 ans plus tard : adjuvants d’aluminium envahissants

Préparant un voyage pour partir en Inde, je décide de me faire vacciner en ayant oublié ce que dont je parlais au-dessus. Ma mère ayant travaillé dans les hôpitaux, m’avait habitué à me protéger et donc c’était naturel de le faire. Et qui se souvient à 15 ans de son carnet de santé ? Mais je vous rassure je ne suis pas nié. J’avais tout de même entendu parler des adjuvants d’aluminium. On les trouve dans les déodorants, les conservations d’aliments et surtout dans les vaccins avec leurs effets secondaires.  J’étais méfiant, même si le médecin était convaincu des bienfaits de l’injection. Quand on voit le scandale du « médiator, » on y réfléchit à deux fois.

le_paludisme_en_inde

Myofascite à macrophages

Pour revenir à notre sujet, j’ai été vite mis en garde de nouveau par un ami. Suite à un « post » sur Facebook, ou je disais que j’allais partir en Inde avec vaccination, un pote, me parle de sa santé. La conversation tourne autour des vaccins et suite à la campagne de vaccination contre l’hépatite B de 1995 dont il a été victime. J’ai donc creusé un peu plus le sujet et j’apprends que 600 personnes en France auraient déclaré une maladie. C’est la myofacite à macrophages qui est détecté par biopsie musculaire. Elle est due aux adjuvants d’aluminium contenu dans les vaccins. Mon pote en a été victime et ne peut plus faire d’efforts physiques car ses muscles sont affaiblis.

Autres symptômes

Il y aussi des symptômes de fatigues chroniques, ou encore pire des cas de sclérose en plaques.  C’est en tout cas ce que révèlent des études indépendantes et les plaintes portées en justice.  En gros sans être technique, l’injection intramusculaire de cet adjuvant peut provoquer un handicap. Elle n’est pas reconnue comme handicap pour le moment et surtout pas, car sinon cela impliquerait les laboratoires. Certains médecins libres-penseurs sont au courant, d’autres suivent comme des moutons. En tout une chose est sûr c’est que les laboratoires ne vont pas se tirer une balle dans le pied. C’est là toute la difficulté de la chose pour les 600 victimes de faire reconnaître cette maladie.

carte_des_maladies_en_voyage

Photo de la carte du monde des maladies en voyage

Pourquoi vous n’avez rien eu ?

Soit vous êtes anti-vaccins, soit la génétique vous préserve. Elle ne nous rend pas égale et donc impossible à l’avance de savoir si l’on va supporter ces vaccins. C’est un peu la roulette russe, et en ce qui me concerne, je savais que le DTpolio n’avait pas eu d’effets secondaires à mon époque. Pourtant en me référent à mon carnet de santé, ce vaccin contenait bien de l’aluminium jusqu à ma dernière injection en 2003.

De la réflexion à la vaccination

La vaccination pour l’inde, j’y y réfléchit 10 fois avant de le faire et j’ai fait les 2 plus importants. L’encéphalite japonaise et la rage, à l’exception de la prise de gélule contre le paludisme.

Peu de gens le savent, et rigolent souvent en disant : « tu as la rage ce matin ou quoi ?  »

Mais la rage n’est pas une plaisanterie, elle est mortelle. Elle vous tue en quelques mois sans vous laisser une seule chance. De même pour l’encéphalite Japonaise, ne nous prendra pas avec des baguettes. Un jeu de mots, désolé oups…mais c’est juste pour mettre un peu de sourire sur vos lèvres sur un sujet sérieux. Mon médecin me dit que le sida à côté est plus gentil car vous pouvez vivre des années avec. Quand on entend cela, on se pose effectivement la question de se protéger.

 

hépatite_b_en_inde

Comprendre l’hépatite.

Mon choix ne sera peut être pas le votre…

Alors oui, j’ai faits ces 2 vaccins, mais je ferai pas la Typhoide, et le rappel DTPolio, car je suis protégé jusqu’à mes 45 ans. Vous ne saviez pas ? Maintenant le délai entre deux injections de DTpolio est de 20 ans.  Je suis contre les adjuvants aux sels d’aluminiums que l’on retrouve partout maintenant dans ces vaccins. Mais une chose est sûre, c’est que l’on ne trouve plus de vaccins sans. Il y a pourtant des scientifiques qui défendent cela, en innovant. Sur Arte, j’ai vu un professeur allemand qui tente de créer un vaccin sans adjuvant et sans injection avec aiguille. Une vraie révolution à venir.

Un business de complaisance

En sortant du centre international des voyageurs, j’ai voulu creuser mais pourquoi les « phosphates de calcium » ont disparu ?  Parce que les laboratoires ont fusionné, ont racheté des brevets comme celui de l’hépatite B. Le gouvernement Français à laisser faire. Le brevet était protégé depuis des années et a réussi à être racheté par un laboratoire. Donc maintenant quand vous faites un rappel DTpolio, on vous injecte aussi l’hépatite B. Je refuse cela et en plus j’en ai absolument plus besoin car je suis déjà vacciné depuis mes 15 ans. Comment on peut le savoir ?  Mon conseil, avant toute vaccination, n’hésitez pas à faire une prise de sang pour savoir si vous êtes toujours protégé. Car à compter de ce jour, c’est ce que je vais faire, une prise de sang pour savoir. Mieux vaut prévenir que guérir de quelques choses qui peuvent potentiellement vous rendre malade. Une réponse en vidéo d’un scientifique contre les adjuvants. Voici la vidéo ici.

Rappel de la loi Française

Elle nous oblige à faire seulement 3 vaccins  qui sont ceux dont j’ai parlé. Il y donc, la diphtérie, le tétanos, et la poliomyélite. Tous les autres cocktails comme la coqueluche, l’hépatite B, sont à exclure si vous n’en voulez pas. Il faut faire attention et dire à votre médecin que vous ne voulez pas de cinq vaccins en un. Et s’il vous dit que cela n’est plus possible, refuser et creuser la question. Toutes questions à une réponse positive ou négative. Sachez que vous n’êtes pas obligé d’aller au centre international des voyageurs. Vous pouvez simplement aller voir votre médecin.

Avantage du centre international des voyageurs

Le Centre international des voyageurs qui dépend du CHU à deux avantages :

  1. Il est plus neutre que votre médecin. Car votre médecin généraliste est souvent courtisé et qu’il peut potentiellement se faire soudoyer par un laboratoire. Cela est interdit dans la médecine par le serment d’Hippocrate, mais je connais des représentants en produits médicaux qui versent des commissions à des médecins peu regardants sur ce serment.
  2. Le centre international des voyageurs à en stock tous les vaccins, ce qui vous évite les aller-retours entre pharmacie et rendez-chez votre généraliste. Vous avez donc la consultation et l’injection en même temps.
Les tarifs des vaccins

En ce qui concerne le prix des vaccins, il varie de 45 € l’injection pour la rage à 90 € l’injection pour l’encéphalite japonaise soit un budget de 300 €  pour toutes les injections des 2 maladies. Cela n’est pas remboursée par la sécurité sociale. Pour la Typhoide, c’est 45 € en moyenne, et 29 € le DTpolio. J’ai la fiche des tarifs qui sont les mêmes partout en France.

Avant de clore mon article, voici mon astuce : La consultation chez le généraliste vous sera remboursé pour les vaccinations (mais pas les vaccins)  à condition d’y aller pour un autre bobo en même temps. Vous voyez le truc ?  Au centre international des voyageurs, ils sont inflexibles,  et ne vous rembourseront pas. Donc à vous de voir ce qui vous conviendra le mieux si votre choix est fait.

dolor. nunc quis massa elementum quis, Lorem libero pulvinar nec felis