Préparer son voyage, c’est un art !

Pour commencer, les basiques comme le passeport et le ou les visa(s)

Préparer son voyage prend un peu de temps. On est tous confrontés à la même épreuve, partir c’est bien mais préparer un minimum c’est mieux. Je vous l’accorde, ce n’est pas la partie la plus relaxante de préparer ce voyage dont vous rêvez. L’avantage c’est qu’en le faisant bien, vous allez gagner un temps fou pour la suite du voyage, et vivre plus confortablement l’aventure. Alors, en piste les artistes de l’aventure, et commençons par vérifier que votre passeport est valable 3 à 6 mois après la date de retour envisagée. Pensez aussi que le passeport biométrique, nécessite un délai  de 4 semaines minimum en mairie. Les mairies annexes de votre ville vous recevront sans rendez-vous pour cela.

Jamais sans mon visa  !

Personnellement vu que je n’habite plus la capitale depuis quelques années, je fais appel à une agence pour mon visa. J’utilise “action-Visa” qui est une agence sérieuse que je vous recommande. Il faut envoyer votre passeport par courrier, mais n’ayez pas peur, il vous revient rapidement. Compter une semaine à quinze jours de plus si vous voulez avoir le précieux sésame pour rentrer dans le pays de votre choix. Certains pays proposent un visa “on arrival”, mais méfiez-vous, ils ne se délivrent parfois que dans les aéroports principaux.

Un permis de conduire international est utile si on veut conduire en mode libre

Préparer son voyage en dehors de l’union européenne, c’est avoir ce titre de conduite qui accompagnera le permis français. C’est un passe-partout qui est reconnu par les autorités du pays que vous allez visiter. Parfois, il se peut qu’un policier ne connaisse pas le document, et cela m’est arrivé mais pas d’inquiétude, il y a toujours un policier plus averti dans le coin. Pour obtenir le document, c’est simple, aller à la préfecture, mais avant suivez la procédure décrite ici. Dans un cas comme celui-ci, je vous recommande de prendre une après-midi de congés auprès de votre employeur pour réaliser l’opération.

La santé c’est sacré, la conserver c’est “vitale” !

Aller voir votre médecin généraliste ou bien aller directement avec votre carnet de santé au centre international des voyageurs. Ce service spécifique existe dans chaque grande ville en France et vous pouvez consulter le médecin et faire les vaccins en même temps. Je vous invite à lire l’article à ce sujet ici. 

Ici, je ne parle pas des pays européens mais du reste du monde, cependant équipez-vous de la carte vitale CEAM. La carte maladie d’assurance européenne est utile si par exemple pour aller ou revenir vous faites une escale sur la zone euro.  Le plus simple est de créer votre compte AMELIE pour en faire la demande. J’ai même l’application sur mon smartphone pour en faire la demande. Jeter un œil à cette page de la sécurité sociale. Je vous recommande d’emporter les ordonnances avec vous aussi, pour prouver que les médicaments que vous transportez vous sont utiles. Parfois la barrière de la langue peut entraîner des situations inattendues et les documents officiels sont rassurants.

Préparer son voyage en créant des doublons de vos documents !

Non, vous n’allez pas devenir faussaire, mais juste photocopier. N’oublier rien : votre passeport, votre carte identifiée, votre permis de conduire international, ou encore votre billet d’avions retour. Personnellement pour éviter les mauvaises surprises, je scanne et je photocopie. J’ai dans mon sac, les photocopies, et si je me fais voler, je peux récupérer dans mon i-cloud les photos des papiers et les imprimer sur place. Si vous n’avez plus de téléphone, un PC suffira pour télécharger les documents dans un cloud comme le fait Apple avec les i-phones.

Les moyens de paiement ? Si vous jouez le jeu de la banque, elle va se frotter les mains !

Préparer son voyage, c’est oublier la carte visa, bleu ou Mastercard de votre banque Française. Sérieusement, vous ne comptez pas leur donner des euros à chaque transaction ou retrait en DAB ?

Je vous recommande d’utiliser une carte de pré-paiement internationale qui ne demandera aucuns frais de transaction car vous payez déjà chaque année 30 € environ pour ce service. Il y a Skrill par exemple qui est souvent utilisé par les traders. Pratique, vous transférez depuis votre compte en Banque Français chez SKrill et votre carte mastercard Skrill est créditée de la même somme. Elle est utilisable partout dans le monde aussi bien au distributeur ATM qu’en commerce. L’avantage, vous ne pourrez jamais être à découvert et vous pourrez même garder le cap de votre budget de voyage.  Je vous recommande aussi N26 ici. Une carte de prépaiement sans frais où vous avez votre compte en banque sur votre smartphone. Simple, efficace et rapide pour vos dépenses sur place.

Et si vous êtes pour avoir du cash directement, essayer avec Travelex.  (Perso ça m’a aidé, ils sont partout dans le monde.)

Paiements et prélèvements automatiques

Assurez-vous que vos factures seront réglées pendant votre absence. Mettre en place le prélèvement automatique pour le loyer pour conserver un bon rapport avec votre bailleur. Cette démarche dépendra du temps si vous voulez partir. Si c’est pour un mois, inutile de résilier les abonnements ou services liés à votre habitation. Cela vous coûtera plus de temps et d’argent si vous avez en plus des frais de résiliation à engager. Pour un voyage plus long, je vous laisse juge de stopper ou pas les abonnements à l’électricité, au gaz, téléphonie mobile, ou encore internet. Penser aussi à suspendre vos abonnements au club de sports, à une carte de transport, à un magazine, à tous les forfaits que vous ne consommerez pas pendant votre voyage. En clair garder l’argent pour votre voyage.

Vacances j’oublie tout…mais pensez aux assurances !

Préparer son voyage, c’est aussi souscrire à une assurance rapatriement et maladie. Il y a un truc simple à faire déjà. Lorsque vous réservez un billet d’avion, une assurance est proposée à hauteur de 24 € environ. Celle-ci couvre différents incidents. On y trouve les garanties pour la maladie, les frais d’hôpitaux sur place à hauteur du montant indiqué dans le contrat, les pertes de bagages, le rapatriement ou encore l’annulation du vol, et le changement des dates de congés par votre employeur.  Expedia, propose cette assurance , et je vous la recommande pour l’ajouter à votre billet d’avion aller-retour. Attention, lire les conditions générales car elles sont souvent limitées aux voyages de 3 mois consécutifs, pour un voyage plus long, ces assurances ne sont pas suffisantes.

  • Certaines cartes de paiement VISA de catégorie supérieure incluent des assurances suffisantes pour le voyageur et ceux qui l’accompagnent dès lors que les billets de transport, locations de véhicule,  sont payés avec la carte : Demander conseil auprès de votre banque.

Acheter une carte SIM et télécharger sur votre smartphone les applications utiles

Acheter une carte SIM locale à l’arrivée à l’aéroport. Si vous avez un smartphone récent, il s’adaptera au débit local pour les données.  Ainsi votre smartphone sera votre meilleur outil durant le voyage pour vous conduire où vous voulez.Je vous recommande pour le GPS Google MAPS. Nul besoin de mettre à jour ou acheter votre application sur smartphone pour vous déplacer. Google a développé un réseau de routes et d’informations géographiques depuis des années. Il vous suffit de pointer un monument que vous voulez voir, et MAPS se chargera de vous y conduire rapidement.

Petits trucs à penser pour préparer son voyage avant de partir au delà d’un mois

  • Les assureurs exigent généralement que vous les avisiez si votre propriété demeure inoccupée pendant plus de 30 jours consécutifs.

  • Veiller à ce que celle-ci soit visitée hebdomadairement par une personne de confiance.

  • Organiser la sous-location de votre logement par une personne de confiance pour limiter vos frais.  (Colocataire)

  • Organiser la garde de vos animaux de compagnie

  • Confier l’arrosage des plantes et le ramassage du courrier

  • Couper les radiateurs ou les mettre en position “hors gel” en période hivernale

  • Vider votre congélateur et manger tout avant de partir. Puis quand tout est vide, couper l’électricité et laisser la porte ouverte pour éviter les mauvaises odeurs.

  • Remettre un double de la clé de l’appartement et de la boite aux lettres à une personne de confiance.

  • Vider la machine à laver, la débrancher, laisser sa porte ouverte, couper l’arrivée d’eau de la machine.

  • Faire la même chose avec le lave vaisselle. Un accident de pression d’eau arrive vite.
  • Fermer l’appartement à clé. Vérifier que votre fermeture est aux normes pour les assurances.

ut elit. ultricies facilisis risus. commodo eget consequat.