Pour commencer allez-y en touriste, je vous recommande un billet d’avion sur expédia et une chambre d’hôtel simple. C’est pas cher !

6 raisons pour passer sa retraite en Thaïlande en plus de la vidéo  :

1* Le climat est chaud :

Avec une retraite en Thaïlande, vous êtes en climat tropical. Cela confirme que vous aurez de la chaleur toute l’année découpée en 3 périodes. Une saison sèche de Janvier à Juin qui est la plus chaude. Une saison des pluies de Juillet à fin septembre. Selon les années, cela peut continuer jusqu’à octobre. Un saison douce de novembre à janvier. Pour les températures, elles varient peu et se situent entre 25 et 40 degrés. La Thaïlande est un pays qui possède plus de 200 plages et d’endroits accessibles à pied, à vélo en voiture depuis la terre pour aller se baigner et profiter des baies, des anses, et des rivières, torrents ou ruisseaux.

CONSEIL : D’un point de vue médical, un médecin généraliste rappel que vous devez vous assurer de supporter une telle chaleur. Avec l’âge, des personnes qui n’étaient pas sensibles à la chaleur peuvent le devenir. Je vous conseille de faire des immersions longues de 1 à 2 mois en simple touriste pour commencer.  Je pense qu’à 60 ans il ne faut pas surestimer sa force et prendre soin de soi avant de vous lancer. J’ai vu des Européens de cet âge s’évanouir dans les rues de Bangkok lors de la saison chaude entre Mars et Mai.

2 * Les loisirs du retraité en Thaïlande:

Pour votre retraite en Thaïlande, le pays est riche visuellement parlant. Une diversité à nous rendre amoureux raide dingue du pays lorsqu’on y vient la première fois.  Vos semaines s’écouleront au rythme des balades.  Des randonnées organisées en forêt sous forme de trek à la recherche de la faune et de la flore dans le nord du pays. Chiang Mai et Chiang Rai, sont des villes magnifiques à voir et pas loin du Laos. Depuis le nord, vous pouvez  d’ailleurs rejoindre facilement la capitale du Laos : Vientiane.

Visiter les îles de la Thaïlande, et à vous les abordages des sublimes plages. Prendre un bateau depuis la région de Surat et aller visiter Ko Samui, une des îles les plus connues des amoureux. Si vous êtes retraité célibataire, aller retrouver votre jeunesse à Ko Phangan pour une visite de l’île la plus festive de Thaïlande et du monde.  Vous pouvez aussi, prendre un bateau et partir à l’aventure en mer le long de la côte, ou encore louer une moto et préparer un road-trip sur les routes de Thaïlande.

Soyer prudent sur les routes, car croiser des éléphants s’est courant. Ils traversent la route, et garder à l’esprit que vous êtes chez eux. Il est donc plus sage de rester à distance, si cela vous arrive et de couper le moteur pour ne pas attirer l’attention ou bien de ne pas klaxonner. La Thaïlande n’a rien à voir avec les week-ends que vous passiez en France, car l’hiver n’existe plus et vous allez apprendre à passer tout votre temps à l’extérieur de chez vous.

3* De bonnes infrastructures en Thaïlande :

De nombreuses compagnies aériennes assurent des vols quotidiens internes. Des correspondances assurées par plusieurs low-cost vers Phuket, Ko Samui, Chiang Mai, chiang Rai, Krabi comme Air Asia. Le choix des transports en commun est large. Le train est aussi un moyen typique et authentique de découvrir le pays car les wagons sont anciens. Vous aurez l’impression de retomber dans les années 70 mais cela vaut le détour de temps en temps pour un voyage de nuit. Les Tuk-tuk,  sont aussi un choix typique à faire au moins une fois si vous voulez vous sentir dans l’aventure. Cependant, je vous conseille plutôt les taxis “Meters” car ils sont plus honnêtes et ne chercheront pas à vous embarquer dans une boutique de vêtements en échange d’un coupon de carburant.

Pour votre retraite en Thaïlande, côté télécommunication c’est en haut débit. Dans les grandes villes, je n’ai constaté aucun souci pour envoyer des SMS, MMS, ou encore un email voir même faire une vidéo chat depuis votre smartphone. Toutes les applications marchent en Thaïlande, j’ai testé messenger, facebook, Facetime, skype, ou encore what’s app et aussi celle pour les rencontres comme Tinder. Les cartes Sim ne coûtent pas chères et sont entre 300 et 600 bath. Les durées vont d’une semaine à un mois. Vous pouvez les acheter dans les aéroports, dans les gares du skytrain, ou encore dans les supermarchés du pays.

Dans certaines régions reculées, vous n’aurez plus internet, mais vous pouvez passer un appel en pleine jungle. Dans les villages en montagne, j’ai constaté sur la région de Chiang Mai que cela été possible par moments. Les villageois ont un mode de vie rudimentaire mais pas sans leur smartphone, c’est d’ailleurs ce qui m’a fait sourire pour y avoir passé quelques nuits.

4* La Culture Bouddhiste et la “zénitude”

La Thaïlande est un pays qui est hors de notre temps et de nos repères. Il va falloir réapprendre ce que vous avez appris, observer avant de parler, écouter avant d’agir. Les règles sont les mêmes pour tous les thaïlandais mais pas pour vous. Vous ne serez jamais Thaïlandais même après 20 ans de vie dans le pays. “Farang” retraité vous êtes et resterez, mais vous serez bien accueilli si vous respectez les traditions. La retraite en Thaïlande c’est le respect de vos hôtes. Le respect n’est pas une petite notion au pays du Siam, c’est une qualité enseignée. Les temples représentent bien ce respect mais aussi cette paix intérieure. Lorsque je suis allé dans les temples, j’ai ressenti un calme et un vrai bonheur. Il faut le vivre pour le comprendre et surtout être à l’écoute des vibrations et sensations.

Voici quelques petites choses à faire lorsque vous aller dans un temple. Tenter de jeter des bâtons de prières, regarder le chiffre qui sort et aller demander votre prédiction en échange de quelques baths. Les Thaïlandais sont généreux donateurs avec leur religion alors faites leur honneur. Ne pas donner d’argent à Bouddha est un manque de respect si vous êtes accompagné d’une femme ou d’un homme thaïlandais. Mettez une clochette sur la corde avec les autres pour vous porter chance. Frotter les gongs et écouter le son qui en sort pour votre prospérité.  Ecrivez votre prénom sur un tissu orange que les moines utilisent pour leurs vêtements pour garder votre santé. Bref, les rituels pour faire honneur à Bouddha et la religion Thaïlandaise sont nombreux. Dans le sud du pays, vous croiserez plus de musulmans Thaïlandais même si 90 % de la population est bouddhiste.

5* Une cuisine enivrante et délicieuse avec ou sans piment pour votre retraite en Thaïlande !

N’allez pas croire que chaque coup de baguette sera obligatoirement accompagnés d’un départ de feu dans la bouche. La cuisine Thaïlandaise est une des plus populaires dans l’Asie du nord et du sud. En passant du Japon, par l’Indonésie , la Chine, voir l’Inde, tous les habitants de cette région du monde l’apprécient. C’est doux, sucré, salée, fort, ou juste salée. A vrai dire, tout dépendra de la recette, de la région, de la personne qui vous prépare le plat. A Bangkok le “pad Thai”, (voir la recette) se déguste avec des œufs, du poulet et des épices.

A Chiang mai dans les écoles de cuisine, les cuisiniers le font avec une variante différente. Ils ajoutent de l’ail, de la cive, et une sauce sucrée et des lamelles de courges rondes. Cela dépend vraiment de la culture locale. Certains diront qu’ils n’ont pas ces plats sous cette forme à déguster. Cependant chacun n’à pas la même vie que vous au même moment avec le même cuisinier thaïlandais. La nourriture cuite dans la rue est délicieuse et vous ne tomberez pas malade. Des brochettes de poulet, des brochettes de porc, des crevettes, de la langouste grillée, des boulettes de viande, le choix est large.

Par contre si vous touchez aux fruits découpés et aux légumes non cuit, vous prenez un peu plus de risques. J’ai eu l’expérience d’en avoir mangé une fois, et j’ai compris que les crudités sucrées ne sont pas sans bactéries. Au pire, vous aurez une diarrhée pendant 3 à 5 jours. J”ai craqué pour une mangue mais celle-ci n’était pas saine, alors acheter la entière. Pour la glace à la noix de coco : prudence aussi ! Elle est délicieuse mais si vous êtes sensible aller y avec modération.

6* Vous aller vraiment vivre ou revivre  !

Comme expliqué dans la vidéo, votre pouvoir d’achat reviendra à un niveau acceptable. En Thaïlande, fini les fins de mois difficile avec votre retraite.  En France celle-ci vous permet de payer que des factures et vous n’avez aucun plaisir à côté. En France avec une petite retraite, vous devrez vous contenter de sortir au parc ou d’aller en forêt. Pour la retraite en Thaïlande, vous aurez mieux. Pour une retraite de 1200 € vous pourrez percevoir 48 000 bath environ. Ce gain de pouvoir d’achat s’explique par la faiblesse du bath par rapport à l’euro. Un appartement à Bangkok reste cher car il vous faudra compter 20 000 bath par mois.

Mais un appartement à Chiang mai ou Chiang Rai c’est bien moindre. Il faut se rabattre sur les villes en province pour s’en sortir mieux. C’est la même chose qu’en France, Paris sera toujours plus cher que la province. Pour manger et vous habillez, c’est là que vous allez pouvoir dépenser moins qu’en France. Et le reste sera pour vos loisirs et bouger en Thaïlande. Comme vous êtes au soleil, il vous suffira parfois d’aller juste à la piscine de la résidence, ou encore d’aller à la mer pour vous détendre sans dépenser beaucoup. Le climat, et les conditions de déplacement sont favorables, et donc vous aller être surpris par cette nouvelle liberté.

Les activités dans votre mois seront nombreuses et vous aller vous épanouir beaucoup plus.  En espérant que mes conseils guident votre chemin, passer une bonne retraite en Thaïlande. Sachez que vous pouvez faire la demande du visa dès vos 50 ans.

Liens utiles sur le VISA Long terme :

 

commodo luctus consectetur sit dapibus mi, Donec