Bangkok le jour, 

Bangkok le jour ou Bangkok la nuit, c’est la même ville mais avec deux âmes différentes dont on tombe amoureux(se) sans difficulté. Des odeurs, des bruits, des rires, des larmes, de l’incroyable, du goût, des sensations et d’autres choses qui ne peuvent pas vous laisser indifférent(e). Cette ville est totalement différente de Delhi en  Inde que j’ai visitée aussi.  Vous arrivez sur place que déjà, vous vous sentez mieux qu’en France, pour peu que vous soyez sensible à la culture asiatique. Bangkok, le jour est une vraie piste de jeux pour grands enfants, alors je vous donne quelques lieux que j’ai visité. Ils sont à faire le jour entre 9h00 et 17h30 dans l’ordre que vous voulez.

Le Wat Pho

Celui-ci est incontournable, connu de beaucoup de touristes et d’agences de voyages, il faut le faire sans discuter. Doté d’un immense bouddha couché, le temple Wat Pho est splendide. Il représente le mardi, par rapport à la position du Bouddha qui est horizontal. Saviez-vous que chaque jour de la semaine a sa position du Bouddha ? Ce bouddha mesure 15 mètres de haut et 46 m de longueur et il est hypnotisant. Une bonne visite à faire pour voir la face de Bangkok le jour.

Comme dans tous les temples de Thaïlande, vous êtes obligé de retirer les chaussures avant d’entrer. N’oubliez pas que l’argent est aussi obligatoire. Ne pas donner à Bouddha une offrande, même si vous n’êtes pas thaïlandais, n’est pas forcement bien vue. On ne vous demande pas de mettre 1000 bath mais si vous avez au moins 100 bath en monnaie, c’est bien. Pourquoi de la monnaie et pas des billets ? Eh bien la raison, c’est que vous aurez le droit de jouer à un petit jeu. Vous devrez mettre les pièces dans des coupelles alignées en rang. Ces coupes sont visibles de tous et toutes et vous mettrez une à deux pièces dans chacune.

Khao San Road

La rue qui m’a accueilli à Bangkok lorsque j’ai fraîchement débarqué de l’avion. Cette rue est vraiment représentative de Bangkok le jour. La première chose que vous risquez d’y faire, c’est de manger tellement, vous aurez faim après 14 heures de vol et de transfert. Flâner ici, c’est facile car les commerces sont partout, restaurants, bars, vêtements, musiques, massages, hôtels, “Guest’s houses”. Vous avez l’embarras du choix en tant que Français(e) ou francophone pour vous faire plaisir. Au coin de la rue il y a même un Mac Donald qui à élu domicile si vous hésitez à changer votre habitude alimentaire. Cependant le pad thaï est le choix du roi ici. Les nouilles sont cuites par kilogrammes, et se font manger en moins d’une heure. Au poulet, aux œufs, ou les deux, le pad thaï est le plat qu’il faut manger pour votre première fois à Bangkok. Ce plat, c’est comme une drogue car une fois que vous en mangez, vous y êtes accro. Dans Bangkok le jour, il y a tellement de chose à manger, c’est dingue. Vous pouvez voir la recette du pad thaï dans le site.

Le palais royal : Wat Phra Kaew

Dans ma vidéo de la visite de Bangkok, vous pouvez me voir devant son entrée. Ce palais est d’une beauté à couper les jarrets (enfin si j’avais des jarrets..) Bref, il faut pas moins de 2h00 pour profiter au maximum de cet endroit chargé d’histoires, de gravures, de statues, d’orfèvreries et de textes anciens. La spiritualité y est très présente en plus de la souveraineté qui y règne. Ce palais coûte 500 bath par visiteur étranger et reste gratuit pour les Thaïlandais. Et oui, pas juste hein ? Mais c’est parce que notre monnaie est plus forte et elle profite à la prospérité de la Thaïlande. Bangkok le jour vous réserve aussi ses petites surprises comme celles-ci. Si vous souhaitez conserver votre trésorerie, donnez ce rôle au Yakshas, les gardiens à tête de dragons aux visages colorés dans le palais. Ils sont les gardien du trésor selon les légendes.

Les klong de Bangkok le jour

Les canaux de Bangkok appelés “les Klong” sont situés aux abords du Chao Phraya. Les plus connus sont les klongs de “Bangkok Yai”, “Klong Mon”, “Bangkok Noi” et “Klong Om”. Pour visiter les klongs, il y a plusieurs points de départ possibles . Par le BTS ou Skytrain bouger jusqu’à la station Saphan Taskin (voir maps) et à l’embarcadère vous serez aguichés par des “motivés” qui vous proposeront des tours de 1h30 à 3h dans leurs bateaux. Depuis les embarcadères de Tha Chang, Tha Tien et Tha Ratchawong, on vous propose aussi un point de départ pour flotter sur les rives. Faites attention aux tarifs de ses “loulous”, qui se vendent plus chers que le marché. Pour eux vous êtes des pigeons, alors si vous ne voulez pas finir en poule mouillée : négocier ! Sur les rives de la rivière Chao Phray, Bangkok le jour dégage une karma paisible et moderne. Mais ce n’est pas pour autant que les bateliers oublient de vous prendre quelques euros au passage.

Le bar à Licorne de Bangkok 

Si, si vous avez bien lu mon titre. Bangkok le jour, ce sont aussi des moments de folie. Il existe depuis quelque temps ce bar au sommet de la tendance à Bangkok qui est fondé sur le thème de la licorne. Alors les filles, on saute au plafond ? Féeries du style “mon petit poney” cela va vous rappelez vos souvenirs de copines en train de brosser votre “petit chéri” à la crinière rose des années 80. Quelle fille n’a pas eut son “petit poney” à 6 ans ? Si vous avez été “martyrisé” par vos parents, alors vous allez pouvoir combler ce vide psychologique rapidement.

Situé dans le quartier d’affaires du Silom de Bangkok, l’Unicorn café est votre repaire. Des “cup’s cakes” roses, bleus, verts, jaunes, Orange. On a même l’impression de croiser les “Bisounours” en plus dans ce sanctuaire. Vous avez le droit de vous déguiser en Licorne, de porter des pyjamas avec des capuches à tête de Licorne digne de la mode japonaise. Vous avez le droit de crier, sauter, de jouer avec les peluches et les jeux vidéos mis à disposition. C’est une véritable crèche pour grandes filles. Vous pouvez boire un jus de fruit ou un cocktail dans des étoiles multicolores avec un paille tout aussi déjantée. Bangkok le jour, c’est incroyable dans ce café. L’alcool est consommable car le public visée c’est vous mesdames. Alors foncez et lâchez-vous, parce que c’est comme cela qu’on vous aime !


Équipez-vous aussi pour la Thaïlande !  Ci-dessous Amazon propose les versions les plus récentes des guides de marque. J’ai même pensé à nos amis Anglophone avec une version Anglaise pour une liseuse “Kindle”. Si vous voulez faire des images, voici mon drone.


Bangkok la nuit

Bangkok la nuit, c’est un autre visage qui s’ouvre à vous. Celui de la fête, de la gastronomie de rue, des rodéos de Cowboy avec des jeunes filles, des ping-pong show, des “boum boum” tuk-tuk. Et oui, c’est moins glorieux que le jour, mais qu’est ce qu’on s’amuse à regarder pour le plaisir des yeux, quand on y vient avec l’esprit en paix. Ci-dessous je vous propose mon plan de route de nuit à faire dans cet ordre pour des questions d’horaires.

Sky Bar le Moon Vertigo

Dans mon envie de folies nocturnes, j’ai commencé ma route par aller au Moon Vertigo. Découvrir Bangkok la nuit c’est aussi votre devoir. Si vous connaissez le terme skybar en France, vous allez voir que nos skybars sont des petits joueurs. C’est depuis cet immeuble que j’ai fait ma vidéo et que je suis tombé amoureux de la capitale Thaïlandaise. Restaurant, hôtel et spa, en plus du bar à ciel ouvert. De temps en temps le Vertigo organise des rooftop party pour le bonheur des ses clients habitués. Si vous avez envie de danser et de boire un verre avec une hauteur de plus de 61 étages, c’est l’endroit rêvé.

Fête foraine du quartier Charoen krung

Dans la vidéo au-dessus, vous voyez la grande roue et bien c’est l’emplacement de la fête foraine. Cette fête foraine reste immobile toute l’année. Toutes ces belles lumières, ces odeurs de sucreries donnent un coté magique à votre parcours dans la nuit. En face du Chao Phray, la fête foraine vous propose les attractions classiques, mais aussi des manèges à sensation fortes, ou encore des stands de jeux d’adresses. Bangkok la nuit, c’est aussi cet esprit où vous pouvez retomber en enfance ou rester un(e) adolescent(e) attardé(e). Je vous recommande d’y aller en Skytrain et de descendre au même arrêt que le marché de “Riverfront” de Bangkok.

Le marché “The Riverfront” à Bangkok

Ce marché de nuit est à voir absolument et à pratiquer surtout. Il est installé dans d’anciens entrepôts qui appartenaient à une entreprise danoise dans le bois. 1500 boutiques, 40 restaurants sur plus de 80 000 m2. Bangkok la nuit c’est aussi ce plaisir de gastronomie à toutes les heures. Prenez vos rollers et votre vélo sinon vos pieds vont gonfler !  Une navette gratuite sur le fleuve est proposée pour y accéder depuis la station du skytrain ou BTS Sphan Taksin. Une petite balade bien sympathique sur l’eau pour arriver au marché sans stress.

La rivière Chao Phraya est généralement calme alors pas de mal de mer ici. Ce marché comporte beaucoup d’enseignes colorées, des rangées bien aménagées et des prix compétitifs “made in Thaïlande”.  Les infrastructures sont modernes avec la grande roue de la fête foraine et qui permet de voir la vue panoramique de Bangkok la nuit. le marché est ouvert tous les jours de 17h00 à Minuit. Il est situé au niveau des Soi 72 et 76 de l’avenue Charoen krung sur la rive gauche du Chao Phraya.

Soi cowboy : Un petit rodéo ?

Si vous pensez au far west américain, vous vous êtes trompé d’endroit sauf pour pratiquer le Rodéo. Situé à Sukuhmwit la rue (soi) Cowboy a comme un air de Las Vegas avec toutes ses enseignes lumineuses. Le genre de rodéo pratiqué ici, s’adresse essentiellement aux hommes seuls ou en groupes dans Bangkok la nuit. Généralement, les thaïlandaises n’accostent pas un homme accompagné de sa femme. On évite ainsi un scandale. Les problèmes, ce n’est pas bon pour les affaires. Du coup, si on vous laisse tranquille c’est pas pour faire plaisir à madame.

Pour y aller, soit vous prenez un tuk-tuk ou bien le skytrain et arrêtez-vous à la station “AsokBref“. Descendez au niveau de la rue via les escalators du skytrain. Une fois dans la rue sur la gauche, vous pouvez apercevoir sur le trottoir d’en face les premiers néons roses. Vous apprendrez vite que tous les pas que vous allez faire dans les 300 mètres de cette rue, seront les plus long de votre vie si vous vous arrêtez. Ce coin chaud de la capitale est majoritairement fréquenté par des expatriés, mais on y trouve également beaucoup de touristes qui ont pu entendre parler de la prostitution en Thaïlande.

Le Baccara 

Cet établissement propose du divertissement pour adulte pas vraiment autorisé mais toléré par les autorités de Thaïlande. Il est situé au bout de Soi Cowboy. Cela dit, plusieurs verres ou regarder ou sourire est autorisé, la suite du “forfait” ne l’est pas. Le Baccara est tenu par un ancien patron de discothèque français que je connaissais d’une autre vie professionnelle. Il s’est installé à Bangkok depuis plusieurs années et nous nous sommes revus après 10 ans de silence radio. Lui aussi en à eu marre de la France et à suivi son chemin en fonction de son savoir faire. Quand j’ai parlé avec lui, à aucun moment il me dit vouloir revenir en France. De fil en aiguille, il ne mâche pas ses mots et la langue de bois n’est pas son truc. Selon lui : “nous sommes gouverner par des bouffons qui ont une vie en dehors du temps et de la nôtre”. Si vous avez l’occasion d’aller parler avec lui vous verrez que l’homme est bien plus malin que ce karma qu’il dégage de lui. En tout cas, je garde en mémoire ce moment où j’ai trinqué avec lui. Mais je ne change pas d’avis négatif pour autant sur le business du corps des femmes dans Bangkok la nuit.

Insomnia club

Pour finir votre escapade nocturne, ce club est parfait pour voir Bangkok la nuit !  C’est le repère des 18-35 ans pour s’amuser toute la nuit et il n’est pas loin de soi Cowboy. C’est un second établissement, puisque celui de Pattaya reste la référence et appartient au même groupe. A 10 minutes à pied après votre visite dans le quartier chaud, allez faire un tour à “l’Insomnia” (voir maps). Il est situé au 234 Sukhumvit Soi 12 à Bangkok. Si vous n’avez pas envie de vous coucher c’est le moment de foncer. Vous allez en prendre plein les yeux et les oreilles côté son et lumières. Le club est connu pour recevoir des DJ’s de toutes villes du monde, mais surtout de la plaque asiatique. Parfois un DJ chinois, un vietnamien, ou bien des japonnais en duo. Cette approche de la nuit thaïlandaise vous montre aussi que notre façon de faire est vraiment différente et vous aide à vous ouvrir. Au bar, les tarifs sont corrects : une bière 160 bath, un whisky 1900 bath, un soda 70 bath. Pour l’entrée vous payez environ 350 bath si mes souvenirs sont intactes.

Pour conclure, je dirais que Bangkok la nuit est une autre face de la pièce et qu’il faut savoir l’apprécier à sa juste valeur comme vous pourriez apprécier Bangkok le jour. A chacun sa préférence et j’ai décidé d’aimer les deux. Et vous quelle est votre réponse dans vos commentaires ?

 

5f98b39da1bd6a711451289498939d1ewwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww
Quitter Ko Phangan, visiter Amphawa,Phra Pathommachedi Stupa

Envie de partir en Thailande ?

En échange de ton email, tu recevras en cadeau de bienvenue, un e-book pratique de 4 pages.

Formalités d'entrée et douanières, lexique Français-Thaïlandais, infos sur le pays, les 10 lieux à voir.

Bravo ! Tu vas recevoir un email avec ton guide en pièce jointe.