Visiter Delhi : 4 jours en enfer et au paradis

On m’avait dit : « l’Inde est le pays du contraste », il est sûr que la capitale reflète bien ces oppositions. Visiter Delhi, c’est être déstabilisé, par vos émotions entre mal-être et bien-être. New Delhi, une ville qui vous rendra dingue ou amoureux.

Il n’y a pas une ville au monde qui peut à la fois vous dégouttez et à la fois vous émerveillez sauf Delhi. Bien sûr, vous allez chercher le positif au cours de votre séjour en inde. Toutefois si vous tombez sur des choses qui ne sont pas de votre monde, c’est-à-dire de votre petite vie bien rangée, ne prenez pas la fuite. Il faut encaisser ce dégoût, pour comprendre qu’après cette vibration négative est bénéfique pour apprécier l’Inde à sa juste valeur. Dans le mauvais, il a du bon et dans le bon il a du mauvais. Soyez pragmatique et avancez dans votre découverte de la ville. Ne vous fiez pas à vos sens quand il s’agit des odeurs, ou encore du bruit, ou des crachats de vos hôtes sur le sol ou même de voir des animaux morts sur le bord de la route.

Visiter Delhi en douceur et avec courage

Delhi est une fourmilière à qui on donne des coups de bottes tous les jours. J’ai passé 4 jours en enfer et au paradis pour apprendre de nouveau à vivre d’une autre façon. Alors si vous tournez de l’œil, aux premières agitations dans une autre ville du monde, ne venez pas, vous allez vous sentir trop mal. Par contre si vous arrivez à vous surpasser et à vaincre vos peurs, vous aurez avancé sur votre développement personnel et vous aurez en prime le droit d’avoir accès à des endroits magiques. Avec new Delhi, quelle folie de vouloir partir seul comme moi, mais quel plaisir de réussir cette aventure !

 

Visiter Delhi c’est bien les deux à la fois : le paradis et l’enfer sur terre. Pourquoi ? Je ne sais pas. C’est ainsi, même les Indiens ne se posent pas la question parce que c’est normal cette vie.

Où prendre vos marques pour commencer ?

Mon conseil pour visiter Delhi est de commencer par le pire. Prenez un hébergement (hôtel, guest-house ou famille indienne) dans la rue du “main bazar” en face de la gare de Delhi et préparez-vous au choc. Une électrocution va vous parcourir le corps pour ne faire qu’un avec l’ambiance de la ville qui vous entoure. Entre ruelles qui vous rappelleront les pires films d’horreur, l’hygiène écœurante des Indiens, et les odeurs de cadavre de chiens morts, vous allez vomir. Sympa non ? mais cette sensation est la mienne. Quelle sera la votre ?

 

Visiter Delhi en hébergement familial

Le paragraphe d’avant vous a fait peur ? C’est volontaire, mais ne partez pas, le meilleur est toujours à venir car la vie est bien faite. On ne vit pas que de malheurs et d’horribles choses. La mort est totalement intégrée au quotidien des Indiens. Ici on vit pour aimer, pour partager et pour aider. En ce qui me concerne, j’ai aidé, on m’a aidé, et j’ai partagé des moments incroyables avec ses gens. J’ai aimé ceux qui m’ont entouré et m’ont offert des souvenirs sans prix. Ils n’ont rien de l’attitude de l’Européen capitaliste mais ils ont tout ce nous n’avons pas.

Soyez respectueux, pas de remarques ou de réflexions sur leur hygiène, ou sur leur manière de manger assis par terre lorsqu’on vous invite à table. Tremper le naan dans le dal ou dans les différentes préparations végétariennes ou non végan, et déguster. Pas de fausses idées, c’est épicé, ou pimenté. Mais heureusement l’Inde du nord et Delhi sont timorés sur le piment, donc vous allez aussi vous y faire. Si vous avez choisi, le mode hôtel et restaurant, vous n’aurez pas à subir ou vivre cette expérience décrite dans les quelques lignes d’avants. Lire l’article sur trucs et astuces pour voyager en inde.

 

Acclimatation à votre environnement

Après avoir pris cet hébergement selon vos exigences, vous pouvez rencontrer des guirlandes d’Indiens qui vous accostent pour quelques roupies à vous prendre. Marchand de souvenirs, tuk tuk, rabatteurs pour les agences de tourisme, vendeurs de rue, taxi cab…« Non » sera souvent votre mot de prédilection, mais il faudra aussi accepter de vivre tous les jours avec ce mot à la bouche. Les Indiens ont un rapport à l’argent très particulier car il en manque. Contrairement à nous, ils n’ont pas cette assurance d’eux-même à « l’Européenne » donc sont très chasseurs de roupies.

Visiter new Delhi pour ses paradis cachés dans l’enfer

Comme j’ai déjà planté le décor ragoutant, je vais donc passer à ce qui vous fera du bien. Si vous êtes arrivé à lire jusque-là, c’est que visiter new Delhi vous intéresse. Très bien, voici deux de mes spots préférés dans Delhi :

Lotus temple : à faire le matin car il y a les écoles qui viennent. Les élèves sont très drôles et aiment parler avec vous et s’amusent à crier ou à lever les mains en l’air quand vous les prenez en photo.

La tombe de Safdrajang : Un tombeau qui mérite le détour pour connaître l’histoire Moghol.

RÉSERVEZ VOTRE BILLET POUR DELHI 

Pour venir à Delhi, je recommande que ces 4 compagnies à prix très abordables :

  • Air india      ( Direct à Delhi au départ de Paris, mais le site est tout en anglais ou hindi)
  • Jet Airways (1 escale à Mumbai au départ de Paris, site en français : top et pas cher)
  • Emirates     (1 Escale à Dubai au départ de Paris, site en français : qualité et prix moyennement haut)
  • Etihad Airways (1 Escale à Abu Dhabi,au départ de Paris, site en français : qualité et prix moyennement haut)

Ne prenez pas les autres, vous aurez des surprises, et je sais de quoi je parle. (bagages perdus, suppléments…)

Dans la boutique, retrouvez mon EBOOK sur l’Inde, et sinon, vous pouvez acheter un de ces bouquins :
775ceef3f5e697b8ce3c6f06e6dfac05[[
explorer l'inde

Envie de partir en Inde ?

En échange de ton email, tu recevras en cadeau de bienvenue, un e-book pratique de 10 pages.

Et tu pourras aussi savoir comment rencontrer le dalai-lama avec un modele de courrier en Anglais pour lui écrire avec son email. 

Bravo ! Tu vas recevoir un email avec ton guide en pièce jointe.